Galerie

 

Ex-libris réalisés par Fanny Dalle-Rive pour la librairie Super Héros, Paris 4e.

Ex libris

ex libris

Ex libris

Ex libris

Ex libris

 

Place aux invités de La demi-douzaine d'elles :

 

Thiriet

Thiriet

 

Coussin de Caroline Sury recto Coussin de Caroline Sury verso

Coussin de Caroline Sury (recto-verso)

 

Romain Slocombe

Romain Slocombe

 

Chaumaz

Chaumaz

 

Duhoo

Jean-Yves Duhoo

 

Colonel Moutarde

Colonel Moutarde

 

Dorothée de Monfreid

Dorothée de Monfreid

 

 

 

Une demi-douzaine d'elles, c'est la bande dessinée de deux auteurs qui ont progressé fortement ensemble, qui ont passé un cap. Quand on est sensible aux histoires d'amitié, et qu'on fréquente l'Association depuis un bout de temps, c'est formidable d'assister à l'avènement d'un tel projet. Ce n'est pas facile de donner autant de soi à la bonne marche d'une maison d'édition et de trouver, par surcroît, la ressource de lui fournir un travail aussi ambitieux. Les histoires qui brassent beaucoup de monde, en plus, sont faciles à rater, aussi bien par qui les écrit que par qui les illustre. Pour les réussir, il faut être vraiment au point et posséder ses moyens. Il faut être à une période de sa vie où on a envie de dire des chose substantielles, avec leur juste poids. Où on veut se livrer et s'exposer comme jamais auparavant. Où on veut faire le point sur les choses vues et entendues, sur soi, les gens, les circonstances. Il faut aussi s'entendre, il faut que ce soit le moment. Pas évident, tout ça. Pas gagné d'avance. Une belle chanson de Tom Waits dit : "Dans ce pays, il y a une ville, dans cette ville, il y a une maison, dans cette maison il y a une femme et dans cette femme, il y a un cœur que j'aime. Je vais l'emporter avec moi quand je m'en irai". Cet effet de long zoom avant existe dans Une demi-douzaine d'elles. Il y a un vrai pays, dans cette histoire, une ville, avec ses voies de circulation, son système de voirie et ses impôts locaux, et dans cette ville, des gens avec des cœurs, tous singuliers. Bravo à Folie Méricourt, au texte, et à Pierre Levée, au dessin, d'avoir réussi ça. 

Emmanuel Guibert

 

 

Benoît Jacques

 

 

Sandrine Revel

 

Jean-Louis Capron

 

Tofépi

 

le Tampographe Sardon

 

 

 

Etienne Lécroart

 

 

Edmond Baudoin